Avant la Révolution Française, Paris gardait encore les traces de l’architecture médiévale. Puis, vint l’époque où un grand projet d’aménagement urbain changea son allure. Instauré en 1853, le style architectural haussmanien a donné une toute autre image à la capitale et s’est très rapidement répandu dans d’autres villes françaises et européennes. Ce type d’architecture continue jusqu’à nos jours à séduire de nombreux propriétaires de maisons. Zoom sur l’architecture et la décoration haussmanienne.

 

Un peu d’histoire

 

Au XIXème siècle, les rues de la ville de Paris étaient à la fois étroites, sombres et sales. La majorité des bâtiments étaient trop hauts par rapport à la largeur des rues, ce qui ne permettait pas de faire passer la lumière. La capitale avait l’air désordonné et inesthétique. Les habitants se plaignaient de l’insalubrité causant la propagation des épidémies. À son retour de Londres, Napoléon III demanda au baron Georges-Eugène Haussmann d’élaborer un plan d’urbanisation ayant pour but de transformer complètement la ville. Cet homme qui était réputé pour son efficacité et son pragmatisme, était nommé Préfet de la Seine. Dans le nouveau plan de ville, on compte aménager :

– des boulevards qui traversent le cœur de la ville,
– des bâtiments qui ne dépassent pas six étages et sont proportionnels à la largeur de la rue. Ceux-ci sont construits avec le même matériau (pierre de taille) pour obtenir une certaine uniformité.
– des jardins et des parcs dans chaque arrondissement,
– des voies de circulation plus étendues.

Les principaux bénéficiaires du projet étaient les banquiers, les commerçants et les propriétaires.
Depuis l’achèvement de l’aménagement urbain, la ville de Paris est devenue propre et éblouissante. L’épidémie du choléra a disparu. Actuellement, près de 60 % des bâtiments parisiens adoptent le style architectural haussmannien.

Les caractéristiques du style architectural haussmannien

 

Vus de l’extérieur, les immeubles de style haussmannien sont facilement reconnaissables par leur façade constituée de pierres de taille gris clair, sculptées de façon linéaire. Leur toit en pente est incliné de 45°. Comme évoqué plus haut, les bâtiments ont la même hauteur et comportent 6 étages au maximum.

Chaque étage a ses caractéristiques :
– le rez-de-chaussée est conçu pour les commerces. Il a une plus grande hauteur sous plafond comparée aux autres étages.
– le premier étage est utilisé pour le stockage de marchandises.
– le deuxième étage, le plus grand de tous quant à lui, est caractérisé à l’extérieur par de nombreux balcons et à l’intérieur, par des moulures décoratives. À l’époque, cet étage était réservé aux personnes de classe noble. La hauteur du plafond était de 3.2 mètres.
– le troisième et le quatrième étage sont moins spacieux. Ils logent les gens de classe moyenne. La hauteur sous plafond est réduite et l’architecture intérieure plus classique. Plus tard, ces niveaux intègreront aussi des balcons.
– enfin, le sixième étage faisant office de grenier est dédié aux domestiques du bâtiment. Aujourd’hui, ces appartements sont très prisés pour la vue panoramique qu’ils offrent à leurs locataires ou propriétaires.

La décoration intérieure haussmanienne

 

Outre son architecture extérieure, un immeuble haussmannien se distingue également par son intérieur décoré soigneusement.

Les cheminées

 

Les cheminées en marbre sont typiques d’un intérieur de style haussmannien. Dotées d’un foyer ouvert alimenté au bois, elles garantissent confort et moment de convivialité en famille. Actuellement, elles décorent à merveille le salon ou les chambres.

Les moulures

 

Un intérieur haussmannien perd son élégance sans ses moulures en plâtre. En soubassement, sur les portes ou au plafond, ces ornements décoratifs habillent presque toutes les pièces du bâtiment.

Le parquet massif

 

Revêtement de sol par excellence, le parquet en chevron ou en point de hongrie donne une certaine particularité à l’intérieur de style haussmannien. Étant un parfait isolant, il procure à chaque pièce un confort thermique inégalable.

Le miroir à moulures dorées

 

Installé au dessus de la cheminée, à même le sol dans une chambre ou dans un dressing, le miroir à moulures dorées est un accessoire incontournable d’un intérieur haussmannien.